Commentaires (2017)

Le titre "Le circuit d'Apremont" est justifié au moment où c'est le seul circuit du massif.

On a ajouté deux colonnes au tableau original de P. Mercier pour comparer à l'état actuel  cosiroc 16x16 du circuit. Longtemps désigné comme "le rouge des Gorges d'Apremont" le circuit est actuellement peint en orange, couleur normalisée correspondant à sa difficulté AD+. Dans les années 60 il a été parcouru en crampons à titre d'entraînement pour les grandes courses mixtes.No comment!

Compte tenu de la patine, de la hauteur et de l'exposition de certains blocs ce circuit est aujourd'hui moins souvent enchaîné que d'autres circuits de même cotation, mais moins exigeants en ce qui concerne l'engagement. D'autant plus que le tracé évitant au maximum la marche sur le sable ne facilite pas l'usage du crashpad.

Article publié dans Paris-Chamonix n°7 de février 1952

dessin cropped 50pcLe circuit d'Apremont

La Création du circuit du Rempart avec ses boucles jaune et rouge a marqué une forme nouvelle de l'escalade des rochers du massif de Fontainebleau.
Le succès que lui ont réservé les grimpeurs parisiens a conduit à d'autres créations du même genre : circuit mauve à la Dame Jeanne, circuit bleu à Chamarande. Il n'en reste pas moins que le circuit du Rempart reste absolument – et de loin – le modèle du genre, en présentant sur ses petits cousins l'avantage d'une liaison presque constante dans l'enchaînement de l'escalade ; tandis que ceux-ci constituent plutôt une suite de voies séparées parfois par de grands vides.

Aujourd'hui, nous présentons le dernier né : le circuit rouge d'Apremont, qui se rapprocherait nettement plus comme conception de son grand aîné et offre un parcours intéressant.l permet en outre la fréquentation d'un secteur de la forêt jusqu'à présent délaissé des grimpeurs ; par ailleurs fort pittoresque et offrant – tout au moins encore pour l'instant – l'avantage d'une agréable tranquilité à ceux qui savent encore l'apprécier et fuient l'atmosphère d'alpinodrome tant moral que matériel des principaux groupes de Bleau.

Situation. Le parcours est situé dans le massif rocheux des Gorges et Platières d'Apremont, à proximité relative de la caverne des Brigands. On y accède facilement par la petite route automobile qui va de Barbizon à la N. 7 en haut de la côte de Fontainebleau ; ou à pied depuis le carrefour de l'Épine en un bon quart d'heure par la route de la Solitude.l a son origine à 50 mètres Nord du carrefour formé par la route des Gorges d'Apremont et la route de la Solitude, sur le premier rocher d'un groupe dense.


Caractéristiques. –Au point de départ se trouve une marque D entourée d'un cercle rouge (voir croquis ci-contre).l suffit de suivre la direction de la première flèche rouge pour rencontrer la suivante.l y a lieu de noter que le circuit avait d'abord été « fléché » en noir. - Devant l'incommodité de cette couleur elle a été abandonnée, il n'y a donc pas lieu de tenir compte des flèches noires.
L'arrivée est signalée par une lettre cerclée de rouge. Certaines variantes au parcours principal ont été tracées ; elles sont fléchées en pointillé. Toutes les voies sont reliées entre elles par des rochers ou blocs de jonction afin de permettre d'effectuer le parcours sans poser les pieds sur la terre. Le choix des voies a été déterminé par le souci d’enchaînement de l'escalade et de la visite des rochers les plus intéressants ; malgré le soin apporté à sa réalisation, de nombreux rochers dignes d'intérêt ont été volontairement omis pour ne pas trop embrouiller la piste.
Ceux-ci, hors parcours, sont signalés par un rond rouge au pied des voies déjà parcourues. L'escalade des voies du parcours est ordinairement réalisée sans l'aide de la corde. Cependant quelques passages plus hauts et plus exposés peuvent nécessiter son emploi. carte50pc

Comptant une centaine de voies du 2° au 4° degré supérieur, le tracé rouge d'Apremont constitue un entraînement alpin indéniable. Un certain nombre de voies plus intéressantes que les autres sont chiffrées de 1 à 28 ; le tableau ci-dessous donne, avec une graduation très objective, les noms proposés pour les désigner.

 

nom cote n° actuel cote actuelle
1 La dent creuse IV 1 3c
2 Les champignons III 3 3b
3 L'amateur d'abîmes III 4 3b
4 Le repoussoir III 5 3b
5 Le chemin de ronde III sup 6 3b
6 Le faux-col III
7 L’assureur-conseil III sup
8 La dalle en pente IV 8 3a
9 La croupe de cheval III sup 9 3b
10 La grande allonge IV sup 10 4c
11 La dorade III 11 3a
12 Le court-circuit II sup 12 3c
13 Les montagnes russes III 13 3b
14 Le martyre de l'obèse III 14 3b
15 Les genoux cagneux IV sup 15 4a
16 Le magasin de boutons 16 1a
17 Le foie gras III 17 3c
18 L'épine dorsale IV sup 18 4b
19 Les verrues III 19 2b
20 Le paquet IV 20 4b
21 L'escalier dérobé III sup 21 3c
22 Le jardin botanique II 22 3a
23 La main leste II 23 2b
24 Le magasin de porcelaines III 24 3b
25 Le regard en arrière III sup 25 3c
26 Le mur de Clôture IV sup 26 4c (ex arrivée bleu)
27 L'inventaire (saut) 27 3c (pas de saut)
28 Le solde après inventaire III sup 28 3b


Il convient de signaler que le groupe d'Apremont présente tout au long du parcours rouge un grès rugueux très propice à l'escalade. Ses rochers sont en général très blancs ; ils sèchent rapidement après la pluie, avantage appréciable sur les autres groupes de la forêt.
Très éventé (sic), le groupe possède seulement deux ou trois mauvais abris.
Le parcours comporte une grande majorité de dalles ou faces, un grand nombre de traversées, certaines à deux ou trois mètres du sol, quelques cheminées, fissures, passages de reptation et plusieurs sauts assez importants. L'accomplissement « sans tricher » de ce parcours constitue un test intéressant en vue de déterminer l'entraînement, le degré de résistance et la sûreté restant encore au grimpeur après une longue série d'efforts continus.
A titre indicatif, un grimpeur rapide peut accomplir le parcours entier en 1 h. 15 environ.

P. MERCIER

 

Il suffit de vous enregistrer pour pouvoir écrire un commentaire!