haut3

 

 

Dans notre belle forêt de Fontainebleau, le parcours aventure de Franchard  était considéré à son origine comme un circuit d’entrainement avant d’aller en montagne.

Quelques uns continuent à le parcourir avec cette idée et essaient de l’enchainer avec un casque et un sac à dos ! Mais la plupart des grimpeurs en réalisent une partie, puis une autre, puis… jusqu’à l’avoir parcouru dans sa totalité et le site en vaut la chandelle !69

 

 

Il a été récemment entièrement repeint à l’initiative d’une équipe d’Ivry-sur-Seine. Un travail colossal : la boucle fait 8 kilomètres et franchit plus de 500 blocs !

 

haut

 

Les difficultés sont généralement très abordables (1er ou 2ème degré), mais quelques blocs sont bien athlétiques, d’autres assez hauts et engagés. Quelques passages (peu) sont proches du 3ème degré.

 

BALISAGE pm

 

Il avait été peint en rouge, en jaune, en orange,…

 

Au final, l’équipe a choisi de le peindre en orange.

 

dif peint

 

 

 

A l'origine, les ouvreurs avaient numérotés plusieurs passages pour permettre aux grimpeurs de se repérer; cette numérotation n'a pas été reprise, mais des signes anciens demeurent.

 

 

 

Ce long parcours permet d’arpenter une majorité des buttes qui constituent le massif de Franchard. La fiche du circuit est ici. On peut l’aborder depuis différents parkings, mais les plus communs sont ceux de l’Isatis (1) ou de l’Ermitage (2).

stationnements pm

Accès en voiture : Autoroute du Sud (A6), sortie en direction de Fontainebleau. Puis, soit :

  1. A 4 km direction Arbonne-la-Forêt, puis la D 409 en direction de Fontainebleau.  À 3 kilomètres, prendre à droite le chemin d’accès au parking de l’Isatis.
  2. Ou depuis la Fontainebleau la N7 (D607), prendre la direction Etampes/Milly-la-Forêt, puis les Gorges de Franchard et l’Ermitage.

Accès pédestre :

  1. Depuis le parking, prendre la Route de l’Isatis jusqu’à La Cuisinière ; repérer le GR qui coupe le parcours orange.
  2. Depuis le parking, prendre la Route de  l’Ermitage pendant 400 mètres. Prendre une sente à gauche en direction des rochers.

 

Circuit jaune PD

C’est un circuit de longueur moyenne avec 41 passages numérotés, le 26,2 ayant été ajouté alors que la numérotation était peinte (ce qui fonctionne bien lorsque l’on ajoute une sortie sur une autoroute devrait également réussir pour les circuits d’escalade). Les passages sont en général de faible hauteur avec peu de risque en cas de chute. Une parade sera quand même utile dans la Traversée Aveugle (n°38), pas bien haute, mais dont la pente d’atterrissage est suffisamment longue pour prendre de la vitesse.

Cliquer ici pour l'article complet d'Oleg sur le réaménagement du site en 2014.
Cliquer ici pour tout savoir sur l'origne du nom "Justice de Chambergeot".

 

Circuit orange AD/AD+

De longueur moyenne comme le jaune (ils sont quasi-strictement parallèles), il est assez inégal, avec des passages de type et de hauteur très variés. Il est conçu pour un enchaînement si possible sans pied sur le sable. Quelques passages sont hauts (n°13 Grande Dalle et 14, descente assez facile mais impressionnante du bloc de la Grande Dalle. Points d’assurage en place au sommet)) et/ou parfois avec des chutes à éviter. Il comporte plusieurs passages à la descente.
Nota : l’ancien circuit descendait l’ex n°16, voie dite du Talon d’Achille (descente de face un peu impressionnante) avec un pas sauté à l’arrivée. Actuellement numéroté 16bis, c’est le passage, peu engageant pour beaucoup, qui permet d’enchaîner réellement l’orange. L’ancien bis, le même itinéraire en sens inverse, a été numéroté 16. Le pas pour se dresser avec le pied dans le trou est assez exposé et une parade efficace peut y être utile.

 

Cliquer ici pour l'article complet d'Oleg sur le réaménagement du site en 2014.
Cliquer ici pour tout savoir sur l'origne du nom "Justice de Chambergeot".

Le circuit a été refondu en 2016 par J.J. Naëls et des camarades de l'ASL.

Les photos ont été prises par une fin d'après-midi où la météo ne se prétait pas à la grimpe : elles sont donc sombres, peu nettes et montrent des blocs humides, mais ça donne une idée du circuit... et l'envie de le tester par beau temps.

Images du circuit jaune

Le circuit a été refondu en 2016 par des membres de l'ARB et du CoSiRoc.

Les départs des trois circuits (jaune, orange et rouge) ont été regroupés sur le même bloc, ancien départ du jaune.
De même les arrivées sont toutes trois sur le bloc de l'ancienne arrivée de l'orange.Le circuit rouge étant plutôt de nature "bloc à bloc" il n'y a pas de marquage des transitions. L'accés au bloc suivant est facilté par les deux autres circuits, dans la mesure où les pistes sont globalement parallèles

Images du circuit rouge