Le contexte

Redbul et Bockout ont lancé une compétition de bloc en juin 2016 en trois temps : après deux phases qualificatives en indoor les 9 et 16 juin une finale  le samedi 25 juin, sur "le site référence en France, les blocs de la forêt de Fontainebleau" (sic).
Il s'agit d'un contre la montre par équipe de 3 grimpeurs, ouvert à tous. L’événement couvre tous les niveaux du débutant au grimpeur confirmé.
Jusqu'au dernier jour le lieu précis n'a été donné ni sur le site web de Redbul, ni sur Facebook ou Twitter montrant la volonté, tout à fait appréciable, des organisateurs de ne pas déplacer les foules.

Le départ

Malgré cette discrétion nous avions eu vent du lieu : "Le Cul de Chien". La veille, vendredi 24, à l'occasion d' une séance de peinture sur le jaune et l'orange du 91.1, nous étions passés par le Cul de Chien et avions constaté qu'aucun matériel n'était en place sur le site. Arrivée samedi 25 vers 11h au parking : aucun panneau publicitaire, juste quatre jeunes autour d'une table de camping. Le parking est pratiquement plein,  comme un samedi de juin à cette heure par beau temps. On constate hélas que la zone de retournement des cars et leurs emplacements sont déjà occupés malgré la signalisation. Mais à l'accueil, on nous signale que les membres de l'organisation de la compétition tout comme les participants viennent à ce parking par des navettes pour ne pas surcharger le parking. Bravo!


feuille de route schema 10pcVoyant sur la table la "feuille de route" distribuée aux concurrents je demande si je peux en avoir feuille de route tableau 10pcun exemplaire et on me l'offre gentiment, tout comme on m'assure (j'ai un crashpad en bandoulière) que je pourrai grimper comme bon me semble.
Au recto un plan des blocs (le fond est juste 220px Face wink.svgmais l'emplacement des blocs ne correspond pas à la réalité) et au verso un tableau de performances.
A l'extrémité du parking on trouve un panneau en bois indiquant la direction du "village". Il y en a une petite dizaine en tout. Avant l'arrivée au 91.1 un véhicule : il appartient à le FFSE (Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme) qui assure la sécurité.

Le "village"

Les panneaux de bois nous amènent au Bilboquet près duquel est dressée un grand chapiteau ouvert aux couleurs de Redbull.Il est midi. La compétition commencera vers 14h. Un autre véhicule FFSE est garé à proximité. Un grand panneau reprend les indications de la "feuille de route" en particulier les recommandations.A côté un gros bidon à l'image d'une canette de Redbull, rempli de glace et de canettes, ainsi que des poubelles invitant au tri sélectif. C'est là qu'aura lieu le briefing des concurrents vers 14h, et la proclamation des résultats vers 17h.

Le déroulement

Il y a 30 voies proposées. Dix jaunes (2a-4a à 10 points) :


Dix bleus (3c-4c à 20 points) : 
et dix rouges (5a-6a à 30 points) : 
plus trois blocs "bonus" : "Hammers'Break" (6c/7a 50 points) près du 25 rouge, la Chenille (7a/7a+ 100 points) et l'Arabesque (7b/7b+ 150 points) , ces deux dernières voies sur "L'autre Toit" :. A l'heure du départ les groupes (une trentaine) se répartissent comme ils veulent ou peuvent. Chacun coche ses réalisations, aucun jury n'ira vérifier, ni regarder si on est exactement  "dans la voie". En particulier la voie "Libre Service" sur le parcours, et dont la cotation passe de 5c à 4c selon les prises qu'on s'autorise, sera souvent passée encore plus à gauche que la version "facile".
La durée est limitée : à la fin chaque équipe de trois totalise les points obtenus par ses membres, soit un maximum possible de 2700 points.

L'esprit

Les dix blocs rouges sont pris parmi les blocs du circuit rouge entre le n°8 et le n°18. Dans ce secteur on rencontre P1000018 jacky 15pcJacky qui a organisé la partie "outdoor" de la compétition, assisté de nombreux DE (Diplômés d'Etat) : choix des blocs, formule de la finale, etc. Il nous explique dans quel esprit il a conçu l'évènement. Un certain nombre de participants n'a grimpé qu'en salle. L'idée est de leur faire découvrir l'escalade de bloc en site naturel et de les inciter à une bonne pratique, même si on peut imaginer qu'un certain nombre d'entre eux ne reviendront pas.
Il y a donc au pied de chaque voie un crashpad, un tapis, une brosse (non agressive) au bout d'une perche pour nettoyer après passage, et les gros sacs à magnésie ne contiennent que des petites boules fermées, ce qui en étonnera plus d'un, habitué à plonger les avant-bras jusqu'aux coudes dans les grands bacs à magnésie présents dans les salles.

La finale

Elle concerne les trois équipes qui ont obtenu les meilleurs totaux.
Jacky s'est souvenu d'un jeu qu'il avait fait avec Jo et trois autres grimpeurs : enchainer à cinq le toit du Cul de Chien en boucle, jeu qui avait alors été réalisé vingt fois en environ cinq minutes. Il a imaginé un relais sur trois voies du bloc du "Toit" : le "Presse-Citron" à droite (6a), "La Nano" au centre (6a) et "Le Toit du Cul de Chien" à gauche (7a). Chaque membre d'une équipe choisit sa voie. Au coup de cloche de Jacky le premier démarre "Presse-Citron". Dès qu'il est en haut, coup de cloche le second démarre "La Nano". Dès qu'il est en haut, coup de cloche, le troisème démarre "Le toit" et on recommence. Dés qu'un des grimpeurs chute, le relais continue avec les deux autres. Le relais s'arrête au deuxième "but" et on comptabilise les points réalisés grâce au marquage des réussites à la craie sur une ardoise par la juge arbitre.

 Video de l'équipe arrivée deuxième video film2    Video de l'équipe gagnante  video film1


Les spectateurs ont pu voir ainsi en l'espace d'une heure une cinquantaine de réalisations de chacune de ces voies, ce qui ne risque pas de se reproduire de sitôt! Et encore l'équipe gagnante s'est arrêtée au bout de 33 (!) réalisations, alors qu'aucun d'entre eux n'avait marqué de but. Il fallait ménager les grimpeurs, le public... et les voies!? La vidéo s'arrête après le 22ème passage pour cause de mémoire pleine.

Le bilan

Il semble que le site se soit en gros retrouvé dans l'état où il se trouvait la veille. Grâce a la discrétion de l'organisation, les gens qui ont assisté à la finale n'étaient guère plus nombreux que l'ensemble organisateurs + compétiteurs. Les blocs choisis étaient dans des zones peu sujettes à l'érosion. L'ambiance était plus au jeu et à la fête qu'à la compétition. C'est donc une réussite.

Pour autant on voit mal la reproduction de ce genre de manifestation à Bleau.Il semble difficile de trouver un site présentant les mêmes caractéristiques, a priori nécessaires : peu de risque d'érosion, passage spectaculaire dans un lieu dégagé, etc. Un moment sympatique à garder isolé?

Bernard C.

Nous avons appris récemment que la société Redbull organise le 25 juin 2016 une compétition sur le site du Cul de Chien. Cette annonce a suscité bien des réactions!

toit 224 150Pour commencer un point sur cette manifestation : cette compétition a été autorisée par l'ONF sans que nous en soyons informé. Du point de vue de l'ONF il s'agit d'une petite manifestation analogue par exemple au rallye du GUMS, comme il en existe environ 150 par an en forêt, et le service de gestion de ce type d'évènement n'a pas perçu le besoin de nous informer. L'Office a été surpris des réactions suscitées par l'annonce de cette compétition.     
Des contraintes strictes ont été imposées aux organisateurs : pas de véhicule motorisé, pas de groupe électrogène, nombre total de participants y compris le public limité à 200, pas de pose de rubalise, nettoyage complet après l'évènement.

Actions COSIROC :  nous avons demandé à l'ONF de faire de concert un état des lieux avant et après la compétition. Le directeur de l'Agence Territoriale de l'ONF Fontainebleau s'est montré réceptif à cette demande.
Nous avons pris contact avec l'organisateur de la société Red Bull. Il connait bien les enjeux écologiques de la forêt et s'est montré très coopératif. Il a commandé au CD 77 de la FFME 120 tapis qui avaient été coproduits par FFME et COSIROC afin que les compétiteurs montrent le bon exemple et s'est engagé à communiquer auprès des compétiteurs pour que la magnésie soit utilisée avec modération. Par aileurs il est a priori d'accord pour contribuer à une action d'entretien de site en contrepartie de l'autorisation ONF.

Le point de vue du COSIROC : ce type de compétition n'étant a priori pas susceptible d'entrer dans un quelconque circuit fédéral, nous ne pensons pas que cela prendra beaucoup d'extension.  Le nombre de personnes attendues sur cet évènement reste insignifiant par rapport aux millions de visiteurs annuels de la forêt.  Les dégâts locaux dans un secteur presque plat et très régulièrement fréquenté n'ont pas de raison d'être supérieurs à ceux produits chaque WE par les grimpeurs, randonneurs et promeneurs qui fréquentent ce site.  La "privatisation" de l'espace ne concerne qu'un nombre restreint de blocs et est acceptable un samedi.  Le COSIROC aurait été fondé à s'opposer à cet évènement si une atteinte particulière au site était à craindre, mais ce n'est a priori pas le cas. De façon plus générale le COSIROC ne peut pas, et ne doit pas, juger une manifestation en fonction de ses organisateurs qu’ils soient associatifs ou privés. L’impact sur le milieu et ses éventuels aménagements est le seul critère de base qui doit guider son apréciation.

fumees

Avec le temps sec des dernières semaines et attisé par le vent, le feu s’est déjà propagé rapidement sur plusieurs zones de nos forêt.

 

Ainsi, 6 hectares de végétation ont été touchés à Franchard (voir page ONF) le 27 mai et 3 groupes d’intervention (9 camions de lutte contre l’incendie et 2 camions citernes, 63 pompiers,…) ont été mobiliséspar les SDIS de Seine-et-Marne et de l’Essonne.

fumée


 

 

 

 

 

 

 

 

Mais déjà le 10 avril, un incendie a sinistré près de 10 hectares de la partie Est de la forêt de Videlles-les-Roches (voir article Escalades à Videlles). L’incendie est peut être parti de l’un de ces petits chalets perdus au fin fond cette forêt, aux abords des sentes du Val Hachard (partie Est). Quinze casernes des pompiers de la région ont été mobilisées pour stopper le feu (47 véhicules, 128 pompiers,…). poeleUne opération d’ailleurs rendu bien compliqué à cause des barbelés installés un peu partout dans le massif notamment pour délimiter les zones de chasse !

 

 

Prévention contre les incendies :

  • ne pas allumer de feu en forêt ni à moins de 200 m de la forêt ;
  • ne pas jeter de cigarettes en forêt ;
  • ne pas faire de barbecue en forêt ;
  • camper uniquement dans les lieux autorisés, sécurisés et protégés ;
  • respecter toutes les consignes de sécurité en forêt (interdiction d’entrer en forêt, interdiction de circuler en véhicule, même à vélo, sur certaines routes...).

desolation

En cas de départ de feu :

  • rester éloigné d’un feu de forêt ;
  • prévenir les pompiers en composant le 18 ou la gendarmerie et la police, en précisant le lieu, le numéro de parcelle, le nom d’allées ou de carrefours ;
  • ne pas stationner sur les voies d’accès à la forêt.

 

 

Règlementation, rappel :

  • Du 1er mars au 30 septembre, il est interdit de fumer en forêt
  • Toute l’année, l’emploi du feu est interdit à l’intérieur et à une distance de 200 mètres des massifs boisés.

6 rouge H4Le Rocher du Duc, le massif de Beauvais pour les anciens, est au cœur des Grands Avaux qui est une forêt départementale de l’Essonne qui se situe sur la commune de Champcueil. Au mois de juin l’association des Amis des Rochers de Beauvais (l’ARB, adhérente du CoSiRoc) a été sollicitée pour présenter les parcours d’escalade de cette forêt.

Une double page y a été consacrée dans le bulletin municipal de la ville (Champcueil Info n°106) au mois de juillet. Le rôle du CoSiRoc, notamment la création du fascicule sur le traçage des circuits (le mémento), y est évoqué.

 

miroirRestauration de la Platière du Télégraphefront
 
 
Face au Rocher du Duc : le Massif du Buisson avecLa Chaumière (buvette),  l'IME de Champcueil, les 100 marches de l'aqueduc de la Vannes, la Tour Bréguet et surtout sa magnifique Platière du Télégraphe ; peut être le plus beau point de vue de la Forêt des Grands Avaux.
 
 
 
 mare
Le Conseil général de l’Essonne a entrepris des travaux de restauration et de protection de la Platière du Télégraphe, en concertation avec la commune de Champcueil et l’Office National des Forêts (ONF), dans le cadre de sa politique des Espaces Naturels Sensibles (ENS) et du document d’objectif Natura 2000. Ce milieu ouvert de la Forêt des Grands Avaux abrite des habitats d’intérêt communautaire menacés à l’échelle du continent européen.
deboisement
 
Les travaux engagés depuis décembre ont pour objectifs la préservation de ce site (qui tend naturellement à se refermer), par des opérations de fauches et d’abattages de ligneux (acacias, bouleaux). Afin de limiter les nuisances sonores et le tassement des sols, l’évacuation des bois se réalise à cheval.
 
 
 
chicanePar ailleurs, la pose de chicanes aux entrées du site devrait permettre d’éviter les pénétrations d’engins motorisés qui dégradent les sols et cantonnementnuisent à la quiétude du site.
 
 
 
 
 

Nature des travaux

  • Restauration des mares et vasques
  • Réouverture des landes
  • Entrave aux engins motorisés
  • Sécurisation du site
  • Amélioration des conditions d’accès
 
sans ligneuxCalendrier
Chantier de décembre 2013 à mars 2014. L'accès aux travaux est interdite au public.
 
Ouverture au public : mars 2014
 
 
Quelques images :
 

Sous-catégories

 

Les Fauvettes

 

jyd categ1 thDans un environnement naturel étonnant, ce viaduc est essentiellement constitué de meulière très caverneuse. Cette roche a permis l’ouverture d’itinéraires originaux, très diversifiés ; l’équipement propose plus de 130 voies d’escalade somptueuses de 10 à 36 mètres de hauteur. C’est le site de la région parisienne le mieux adapté pour se préparer aux voies de falaises.jyd categ2 th

 

 

On trouve ici les évènements qui rythment la vie de ce site des Fauvettes, en particulier les créations de nouvelles voies, l'aménagement des anciennes, les conseils pour sa fréquentation.

pinceau 10pcProposition d'action

Tout utilisateur enregistré sur le site peut créer un article concernant les circuits d'escalade en cliquant sur l'option de menu ci-contre : "Proposition d'action" (si vous ne voyez pas l'option, vous n'êtes pas connecté). L'article sera créé dans la catégorie "Nouvelles des circuits".

A titre d'exemple, le contenu de l'article peut être

  • une proposition d'entretien avec une équipe constituée
  • un appel à collaboration pour une action d'entretien ou nettoyage
  • une proposition de modification
  • une information sur un danger potentiel lié au parcours d'un circuit
  • etc.

Rappel : l'enregistrement sur le site nécessite simplement de donner une adresse mail valide. La possibilité de créer des articles donnée aux visiteurs (enregistrés) est "modérée" : les reponsables du site se réservent le droit de ne pas publier l'article.

L'article, une fois publié, pourra être commenté par tout autre utilisateur enregistré. Il apparaitra également dans la liste des "Actualités des circuits" ci-dessous.

 

pinceau 10pcProposition d'action

Tout utilisateur enregistré sur le site peut créer un article concernant les circuits d'escalade en cliquant sur l'option de menu ci-contre : "Proposition d'action" (si vous ne voyez pas l'option, vous n'êtes pas connecté). L'article sera créé dans la catégorie "Nouvelles des circuits".

A titre d'exemple, le contenu de l'article peut être

  • une proposition d'entretien avec une équipe constituée
  • un appel à collaboration pour une action d'entretien ou nettoyage
  • une proposition de modification
  • une information sur un danger potentiel lié au parcours d'un circuit
  • etc.

Rappel : l'enregistrement sur le site nécessite simplement de donner une adresse mail valide. La possibilité de créer des articles donnée aux visiteurs (enregistrés) est "modérée" : les reponsables du site se réservent le droit de ne pas publier l'article.

L'article, une fois publié, pourra être commenté par tout autre utilisateur enregistré. Il apparaitra également dans la liste des "Actualités des circuits" ci-dessous.

 

logo

On trouvera ici des documents que l'ONF nous charge de diffuser.

Attachjournal icon 50pc

Actualités

Sont regroupées ici les actualités qui ne concernent ni les circuits ni le viaduc des Fauvettes.