en travaux

 

 La carrière de la Troche (Palaiseau) a l’avantage d’être le site de grimpe le plus proche de Paris. Facilement accessible par le RER B et les 329 marches du Passage du Buisson, il est aussi fréquenté par les pensionnaires de nombreuses grandes écoles (X, Supélec, Centrale, …) ; ce site va très bientôt évoluer.

 

 Ce petit coin de nature sympathique, nettoyé dès 1974 par le CoSiRoc puis préservé grâce aux communes (Orsay et Palaiseau), a été inclus dans le Parc Eugène Chanlon. C’est un endroit rêvé et facile d’accès pour montrer, identifier et expliquer la géologie des couches superficielles de cette partie du Bassin Parisien. Pour preuve, les nombreuses classes de SVT qui viennent y faire des travaux pratiques. Cette zone est encore protégée des grands travaux en cours sur le plateau de Saclay tout proches (50 mètres).

 

Cette carrière vient d’être classée dans les sites de réserves géologiqtrochu moustachuues de l’Essonne. Par conséquent, la végétation qui a envahie la plateforme de la carrière, masquée la couche de sable de Fontainebleau et dénaturée le site, va être éradiquée d’ici peu pour rendre à la carrière un peu de son aspect de jadis. Cet important travail est financé par le département. Les interventions y sont prévues à partir du 11 juin jusqu’à la fin juillet. Durant ces travaux l’accès (balade, escalade, VTT) à l’ancienne carrière sera sûrement interdit et le stationnement proche, déjà difficile, aléatoire.

la troche

 

 

Le CoSiRoc déconseille donc d’essayer d’y grimper durant cette période, ceci pour des raisons évidentes de sécurité. Toutefois, le CoSiRoc (représenté notamment par Oleg Sokolsky le patriarche du coin, auteur du 1er véritable circuit du site : l'actuel bleu) étant associé à cette opération -avec d’autres associations de protection locales très actives-, sera très attentif au respect des lieux et de la petite falaise.

 

 

Il suffit de vous enregistrer pour pouvoir écrire un commentaire!