Le 11 juin, lors d'une réunion avec l'ONF et le maire de Larchant sur le site, il a été convenu qu'une opération sera conduite sur le bloc de l'Eléphant pour sauver la bête.

L'exhumation d'une photo datant des années 1950  montre que le sol à baissé de l'ordre de 50cm au pied de ce bloc (cf Daniel Aubert). Cette tendance ne pouvant qu'aller en s'accélérant avec la fréquentation, l'Eléphant risque de perdre la boule et de basculer sur sa trompe d'ici quelques années.

Pour prévenir ce risque, un pavement de blocs enterrés sera placé devant ce bloc en minimisant autant que faire ce peut l'impact visuel, afin de bloquer l'écoulement du sable. Ce dispositif sera complété par un remblaiement de sable.

L'escalade reste interdite sur ce bloc du fait de son aspect patrimonial, et des dégradations dues au passage des grimpeurs résultant de la fragilité de la roche.

Un panneau placé à quelques mètres du bloc de façon à ne pas affecter le visuel mentionnera cette interdiction.

Le CoSiRoc retirera des circuits d'escalade les voies situées sur ce bloc (N°1 et 2 noir, N°1 bleu, N°1 vert et arrivée de l'Orange).

Un obstacle peu visible de l'avant du bloc sera placé afin de dissuader toute escalade du ventre en roche particulièrement fragile.boule

Il suffit de vous enregistrer pour pouvoir écrire un commentaire!