Il semble que la demande était forte au début des années 50!

Ce circuit a été retracé en vert dans les années 70. Pour inciter le grimpeurs à faire tous les blocs, il a été renuméroté de 1 à 42. De plus l'arrivée, plutôt un bon 4c, a été échangée avec la voie de l'orange n°1 (le "rouge" à l'origine) pour améliorer l'homogénéité des deux circuits.
Victor, qui  a fait un énorme travail dans les Gorges d'Apremont, a repeint avec Georges le circuit en conservant le vert : on garde le côté historique, et on évite la confusion avec les voies du "Saumon" très imbriquées dans le secteur? Deux voies très patinées ont été mises en bis. Le "Chameau" est devenu "Le Dromadaire"!
La fiche actuelle cosiroc 16x16

 Article publié dans la revue Paris-Chamonix (n°29  juin 52)


LE PARCOURS BLEU D'APREMONT

couv n29 juin52 200x310Dans notre numéro de février nous vous avons présenté le parcours rouge d'Apremont. Le succès que lui a réservé les varappeurs de « Bleau », fait qu'il y a maintenant bien souvent embouteillage sur le « rouge »; et cela a conduit notre camarade Pierre Mercier — le père d' Apremont — à étudier un 2° parcours « le bleu », qu'il nous présente ci-dessous.

Situation : Même situation que, celle du parcours rouge, il a son origine sur la route des gorges d'Apremont, légèrement en contrebas du chemin à cinquante mètres environ du niveau du départ du parcours
Caractéristiques : Au point de départ se trouve une marque D blanche dans un cercle bleu. Suivre la direction de la première flèche pour rencontrer les suivantes. A certains endroits il se trouve des flèches croisées. La bonne direction est celle donnée par la flèche qui se présente en face du grimpeur suivant l'enchaînement normal des flèches. L'abondance de voies intéressantes dans un emplacement réduit a en effet conduit à d'inévitables croisements. Les fléchages y ont été faits très rapprochés afin d'éviter des confusions. Il subsiste encore un certain nombre de flèches blanches ou dorées intercalées entre les flèches bleues. Elles constituent les restes d'un fléchage antérieur provisoire et ne présentent plus d'utilité. L'arrivée est située au sommet du plateau et signalée par la lettre A dans un cercle bleu. Un certain nombre de voies plus intéressantes que les autres sont chiffrées de 1 à 13. Le tableau ci-dessous donne avec les noms proposés pour les désigner une idée approximative de leur cotation :

1

la Petite Ceinture

3 sup.

2

le Piano à Queue

3

3

le Balafré

3

4

le Décollage

Saut

5

le Hic

3 sup.

6

l'Oreillon

4

7

le Chameau

4 sup.

8

le Boulevard

4

9

la belle gamelle

3

10

le Bon Coin

4

11

le Chou-Fleur

3 sup,

12

le Vilain-Pas-Beau

3 sup.

13

la patinette

4


A titre indicatif, un grimpeur rapide peut accomplir le parcours sans tricher en moins d'une heure.
Toutes les voies sont reliées entre elles par des rochers ou blocs de jonction qu'il y a intérêt à ne pas déplacer afin de permettre d'effectuer le parcours intégral sans poser les pieds à terre. Toutes les voies s'escaladent normalement sans l'aide de la corde. Elles sont en général moins hautes que celles du parcours rouge. La fréquence des difficultés est moindre que dans ce dernier.

P. MERCIER

 

Il suffit de vous enregistrer pour pouvoir écrire un commentaire!