Dans le cadre de sa première année de master en STAPS, Sébastien Castello, réalise actuellement, un mémoire sur l'escalade. L'objectif est de déterminer quelle configuration est la plus efficace au niveau physiologique pour grimper en grande voie : leader fixe ou réversible ? Les grimpeurs apprécient généralement davantage l’escalade en réversible ; mais du point de vue de l’effort réalisé et de la fatigue occasionnée, est-ce plus intéressant ?

Sébastien vous propose d’enchaîner quatre voies de niveau équivalent en faisant monter toujours le même en tête (leaderpince dynamo fixe), puis ces mêmes quatre voies en alternant le leader (réversible).

L'expérimentation est évaluée à la fin de chaque voie en réalisant une mesure de force maximale des doigts avec une pince dynamométrique (Cf. photo) ; on mesure le taux d’acide lactique  (la lactatémie) avec une petite piqûre au bout du doigt. Au cours des voies, la fréquence cardiaque est enregistrée en continu par un cardiofréquencemètre.

Pour une expérimentation complète, il faut compter donc deux fois trois heures. Une première session, en réversible, a déjà été  réalisée avec la cordée de Gilles et Pierre. Ils ont mis, sans se presser, moins de trois heures. Pierre a réalisé la deuxième session en leader fixe, en grimpant avec moi. N’hésitez donc pas à me contacter même si vous êtes seuls !

Si vous êtes intéressés n’hésitez pas à contacter Sébastien au 06 30 48 96 05 (laisser un message) ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A l’issue de son étude, Sébastien ne manquera pas de nous transmettre le résultat de ses observations.

PS : étant donné qu’il  fait ses études sur Rennes, les expérimentations se feront principalement le week-end. Cependant, il pourra trouver quelqu’un pour l’aider le jeudi si besoin.

Il suffit de vous enregistrer pour pouvoir écrire un commentaire!